Alain Chartier

  Titulaire d’une maîtrise d’histoire ancienne, l’auteur devient enseignant et commence une carrière de coopérant en Afrique de l’Ouest puis au Maghreb (1997-2008).  

A son retour en France, il devient directeur d’école en proche banlieue parisienne et s’engage en parallèle dans une mutuelle d’assurance en devenant mandataire de son conseil d’administration.

Fin 2014, il signe son premier roman, paru aux éditions Thot, texte aux consonances ésotériques ; il rencontre alors le public lors de plusieurs séances de dédicaces à la FNAC de Rosny-sous-Bois, de Tours et d’autres librairies « associatives » de la Seine-Saint-Denis.

Alain Chartier se passionne aussi à la photo et son travail s’oriente vers l’architecture, les scènes de rue et le minimalisme.

Entre 2017 et 2018, il initie trois expositions itinérantes à Paris, Niort, Strasbourg, à Labastide d'Armagnac et Montreuil sur les thèmes suivants : 1. La ville, regards croisés ; 2. Sur la route de la soie, portraits et 3. Lignes d’horizon. Dans cette dernière expo, Alain Chartier retrouve la photographie argentique qu’il retravaille légèrement et se dégage de ses séries, une certaine poésie avec des lignes très épurées.

L'auteur est aussi un globe trotteur et durant ses deux dernières années, il est allé à Berlin, en Pologne, au Maroc, en Irlande, à New York, en Ouzbékistan, en Italie et en Inde du sud.

En 2018, il a travaillé à un projet de livre photo qui reprend plusieurs de ses séries photos faites entre 2016-2018 ce livre vous ai proposé en consultation sur la page de ce site.

Impliqué aussi dans le milieu associatif, il intervient ponctuellement au sein de son club photo et propose des exposés sur : 1. l’histoire du portrait depuis l’antiquité, 2. Une histoire des Studios Harcourt et 3. Une histoire de l’agence Magnum.

Il signe un second roman, intitulé « Dernier requiem », un polar qui se déroule au Maroc et à Paris.

 

 

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux



TOUS DROITS RESERVES @ 2018- ALAIN CHARTIER